Un petit slam...

Publié le par La mauvaise mère

Quand la bille s'est lancée

ça avait bien commencé

j'avais gagné l'gros lot

des parents qui s'aimaient

même si parfois des mots

entre les deux volaient

j'avais l'bon numéro

et ma vie décollait

 

Impair rouge et manque

un père rouge se planque

pour pleurer ma naissance

Impair vert et passe

un père vert en passe

de reconnaissance

 

La vie a continué

mes frères sont arrivés

ils ont trouvé l'filon

on a dû partager

des baisers par millions

même si ma mère pleurait

j'ai pas fait attention

puisqu'elle nous aimait

 

Impair rouge et manque

une mère rouge en manque

de considération

impair vert et passe

une mère vers la grâce

de l'abdication

 

Puis y'a des jours avec

et il y a des jours sans

Mais ce jour-là sans dec'

c'est d'venu un jour sang

C'était pas l'genre de mec

à qui il faut dire nan

Dehors il est impec'

mais chez lui c'est satan

 

Impair rouge et manque

Un père rouge de colère

qui jette ma mère à terre

Impair vert et passe

un pervers passe

pour que ma mère trépasse

 

J'te jure que ce jour-là

j'ai voulu être grand

pour faire n'importe quoi

et lui peter les dents

Mais ce jour-là que dalle

j'suis trop p'tit, j'ai pas pu

Les autres se sont fait la malle

personne ne nous a cru

 

impair rouge et manque

un père qui me manque

maintenant qu'il joue l'apôtre

dans le giron d'une autre

impair vert et passe

un pervers qui passe

d'une famille à l'autre

sans se soucier d'la notre

 

 

 

 

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nad 08/04/2011 10:04


Trés beau, ....trés émouvant, félicitation pour ce "petit slam" qui a tout d'un grand !


farah chti 21/11/2010 18:43


touchée... très bien écrit et très bien décrit. L'enfer sous-jacent. bise à toi, raph