2 grammes d'amour

Publié le par La mauvaise mère

Je viens de lire un article sur un couple qui s'est rencontré sur Meetic.

Le monsieur se décrit ainsi: « Je cherchais une célibataire, Marseillaise, entre 32 et 37 ans et non-fumeuse ».

Ben pas moi.

Je fume comme un pompier mais il va bien falloir que j'arrête un jour. Une rencontre pourrait m'apporter ça.

Je ne suis pas marseillaise, mais en ce moment je suis en vacances à Marseille. Si je trébuche sur un monsieur dans la rue tout à l'heure et que ma chute nous fait tomber amoureux, qui me dit que je ne serais pas prête à tout plaquer, ou lui à partir loin de la Cannebière, ou encore de vivre notre amour un week end sur deux entre la tour Eiffel et le Vieux Port?

Je n'ai pas entre 32 et 37 ans, mais je n'ai pas une seule ride et la vie que je redécouvre en ce moment me rend plus jeune que toutes les cagoles de Marseille.

Et puis en plus, je ne suis pas encore divorcée.

Donc, si je veux trouver l'amour sur Meetic, il faut que je trouve une annonce cherchant « une femme pas tout à fait célibataire, banlieusarde, entre 42 ans et demi et 43 ans, fumeuse dès le reveil » et le mec qui cherche ça, je n'ai pas du tout envie de le rencontrer.

Quand j'ai rencontré mon mari, j'avais tout bon.

Il disait m'aimer parce qu'on était pareil: j'étais artiste, cool, pas bourge, intelligente, drôle.

Maintenant, dans notre divorce, il apporte la preuve que j'ai fait le cours Florent pour me traiter de menteuse professionnelle, et c'est lui qui est devenu cool, pas bourge, intelligent et drôle.

Sous la plume assassine de son avocate, j'ai désormais tout faux.

Est-ce que le monsieur de Meetic, dans quelques années, reprochera à sa douce moitié, dont il se fichera du tiers comme du quart, de n'avoir jamais eu aucune expérience amoureuse donc d'être nulle au lit, de n'être jamais sortie de son trou, d'être trop vieille ou trop jeune et d'être castratrice parce qu'elle l'empêche de fumer, ce qu'il adore faire maintenant?

La seule chose que j'aurais pu admettre comme reproche de la part de mon mari, aurait été que je ne l'ai pas assez aimé, ou mal, ou que je n'ai pas été bienveillante avec lui.

Mais ça, il ne peut pas. A table, je lui donnais toujours le meilleur morceau. Dans la vie, je lui donnais toujours le meilleur morceau. Et c'est ce que j'attendais de lui.

Et c'est ce que j'attends toujours de l'amour.

Tiens! Je vais mettre une annonce sur Meetic: « Femme cherche homme capable de donner le meilleur morceau ».

Et là, je vais me retrouver avec tous les pseudo Rocco qui vont m'avancer des centimètres de zizi pour seul morceau de choix.

D'ailleurs dans la suite de l'article sur ce couple, la dame explique qu'elle a pu mesurer les sentiments du monsieur. Je doute qu'elle parle des centimètres de zizi, mais alors, c'est quoi son mètre étalon?

« tu m'aimes combien? »

A mes enfants, je réponds « Jusqu'à la lune, jusqu'au soleil, jusqu'aux étoiles. », mais j'ai aucune envie d'entendre ces conneries d'un homme.

Moi, j'aime de la largeur d'un sourire, du poids d'une caresse, de la grosseur d'un chamallow.

Oui, je sais, ça fait cul-cul de dire ça.

Mais c'est sincèrement ce que je recherche.

Je ne suis plus capable de donner autre chose et je ne veux plus rien prendre.

Je veux juste qu'on se frôle et qu'on dance.

Plus jamais m'emmêler les pattes dans les pattes d'un autre.

C'est bon, je me suis déjà casser la gueule, ça suffit.

Je veux juste quelqu'un qui me fasse du bien sans se priver.

Réciprocité assurée.

Ecrire au journal qui transmettra....

Commenter cet article